Gale des oreilles chez le chat : tout savoir

Gale des oreilles chat
Par Carrefour Assurance | 02 Mars 2021

Votre chat se gratte les oreilles de manière intempestive ? Il peut être atteint de la gale des oreilles, affection fréquente chez les chats. Il s’agit d’une maladie parasitaire qui se soigne facilement si elle est rapidement prise en charge. Découvrez comment reconnaître les symptômes, quels sont les traitements, et comment prévenir l’apparition de cette infestation.  

Quelles sont les causes de la gale des oreilles ?

 

Une maladie liée à un parasite 

Chaton sous un plaide

Il existe plusieurs types de gales chez le chat qui diffèrent selon l’acarien en cause. La gale des oreilles, ou otacariose, est provoquée par un acarien nommé Otodectes cynotis

Ce parasite est présent dans les conduits auditifs externes du chat. L’oreille est un lieu particulièrement accueillant pour cet acarien puisque c’est un milieu chaud, humide et très nutritif. Il se nourrit du sang, de la lymphe, et des débris épidermiques (peaux mortes) de son hôte.

L’Otodecte est de forme ovale, il présente un rostre (un appendice en forme de pique) court et pointu. Ses pattes se terminent par une ventouse. Elles sont longues, et elles dépassent de son corps. C’est un parasite microscopique, puisqu’il fait moins de 0,5 mm. 

Cet acarien se multiplie et se reproduit dans le conduit auditif. Les femelles pondent leurs œufs et l’éclosion a lieu 4 jours plus tard. Les larves se transforment ensuite en nymphes puis en adultes. Ces adultes pondent ensuite de nouveaux œufs et l’infestation perdure. Ce cycle dure environ 3 semaines, et il se déroule entièrement sur l’animal hôte. Chez un chat infesté, on retrouve ainsi les œufs, les larves, les nymphes, et les adultes otodectes dans l’oreille. 

Une maladie qui s’attrape par contact direct 

La gale des oreilles peut se transmettre par contact direct entre un animal infesté et un animal sain. L’acarien ne peut survivre que très peu de temps dans l’environnement, un chat ne peut donc pas s’infester seul. C’est la raison pour laquelle cet acarien est particulièrement fréquent chez les animaux vivant en collectivité (chenil, refuge, élevage, animalerie, etc.). 

 

Si la gale des oreilles peut toucher les animaux de tout âge, il semblerait qu’elle soit plus fréquente chez les chiots et les chatons, qui présentent des défenses immunitaires plus sensibles. 

 

 

Comment identifier la gale des oreilles chez le chat ?  

La gale otodectique peut être bénigne et facilement soignable si elle est prise en charge rapidement. Mal traitée ou trop tardivement, elle peut évoluer vers des affections plus graves comme une perforation des tympans. Il est donc nécessaire de savoir reconnaître les symptômes et de réaliser un diagnostic chez son vétérinaire. 

 

Les symptômes de la gale otodectique 

- Le chat présente souvent de fortes démangeaisons au niveau des deux oreilles. Il a alors tendance à se gratter. Si l’infestation dure, des plaies de grattage peuvent apparaître sur sa tête. 

- Du cérumen foncé (brun à noir) et odorant est visible dans le conduit auditif du félin. C’est le signe d’une inflammation.

- L’intérieur de l’oreille apparaît rouge et irrité. 

- La gale des oreilles peut également être à l’origine d’une otite externe qui touche souvent les deux oreilles de l’animal. 

- En se grattant les oreilles, le chat peut expulser les acariens sur le reste de son pelage. Il peut alors manifester des démangeaisons sur l’ensemble de son corps. Les zones principalement touchées sont le cou, les lombes, et la base de la queue.  

 

Picto chat gratte

 

Bon à savoir

De 50 % à 84 % des otites externes diagnostiquées chez le chat ont pour origine une infestation par Otodectes cynotis, c’est-à-dire une gale des oreilles.


Le diagnostic de la gale des oreilles 

Les symptômes de la gale peuvent également être observés dans d’autres pathologies. Seul un examen auriculaire otoscopique peut permettre de voir le parasite dans le conduit auditif externe du chat. On peut alors apercevoir les parasites blancs à la surface du cérumen. 

Un examen microscopique du cérumen peut confirmer le diagnostic en montrant la présence des œufs, des larves et des parasites adultes. 

 

Comment soigner la gale des oreilles ? 

La gale otodectique est très douloureuse pour le chat ! Il est donc important de consulter rapidement son vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes, souvent des démangeaisons qui font penser à de l’eczéma, bien que cette pathologie n’existe pas chez les félins.

Une fois la gale des oreilles diagnostiquée, le traitement consiste à tuer les acariens et à éviter que le chat ne se réinfeste. 

 

Des nettoyages auriculaires 

Avant d’appliquer un traitement, il est conseillé de laver soigneusement le conduit auditif du chat à l’aide d’une solution nettoyante à usage vétérinaire. Elle permet d’éliminer les débris cutanés, les croûtes et de fluidifier le cérumen. Cela permet ensuite au traitement d’être plus efficace. Ce nettoyage doit être réalisé 2 ou 3 fois par semaine. 

Les acaricides 

Le traitement privilégié est l’utilisation d’un produit acaricide, c’est-à-dire qui tue les acariens. 

Il existe deux types de traitements : 

- Une solution auriculaire à application locale. Quelques gouttes seront à appliquer à l’intérieur des deux conduits auditifs de l’animal. 

- Une solution systémique qui agit de manière plus diffuse sur le corps de l’animal. Le traitement prend alors la forme d’une pipette administrée entre les deux omoplates du félin. Celle-ci permet de tuer les acariens qui se déplacent en dehors des oreilles du chat. Elle est également privilégiée si votre animal de compagnie refuse de se laisser toucher les oreilles. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto 

“Le traitement acaricide auriculaire doit être renouvelé deux fois par semaine durant au moins 4 semaines pour être efficace. En effet, les œufs des Otodectes ne sont pas sensibles à l’action de la solution auriculaire. Il est donc indispensable de poursuivre le traitement afin d’éliminer tous les stades évolutifs du parasite.”

Dr Cédric Vermetti


Il faut traiter les deux oreilles du chat en même temps même si seulement l’une d’entre elles semble infestée. Les parasites peuvent facilement se déplacer vers la seconde oreille. 

Des anti-inflammatoires 

Si le chat s’est fait des lésions grattage ou que le prurit (les démangeaisons) est trop important, le vétérinaire peut donner des anti-inflammatoires et conseiller une collerette. 

Un nettoyage de l’environnement 

Le nettoyage de l’environnement n’est pas forcément nécessaire au sein d’une famille. En effet, le parasite ne peut pas vivre à l’extérieur du conduit auditif très longtemps. Si votre chat est infesté, vous pouvez malgré tout nettoyer les zones de fréquentation de votre chat (moquette, draps, canapés, litières, etc.).  

Toutefois, si l’animal infesté vit en collectivité, il est nécessaire de nettoyer l’environnement, car le nombre important de félins augmentera le risque de réinfestation rapide.  

De plus, si votre foyer comprend plusieurs animaux, il est souvent judicieux de tous les traiter préventivement si l’un d’entre eux est infesté par les otodectes.  

 

Comment prévenir l’apparition de la gale des oreilles ?

 

Appliquez régulièrement un antiparasitaire 

La principale prévention consiste à administrer régulièrement un antiparasitaire à votre chat. Pour certaines races à risque comme les persans, vous pouvez également effectuer des inspections régulières des oreilles lorsque vous toilettez votre chat. Si elles vous semblent sales, il faut alors les nettoyer avec une solution auriculaire que vous trouverez chez votre vétérinaire. 

Anticipez lors de l’accueil d’un nouvel animal 

Le parasite peut également être transmis aux autres animaux du foyer, chien ou furet par exemple. Si vous accueillez un nouvel animal chez vous, examinez ses oreilles afin de diminuer les chances d’infestation.  

Assurez votre chat 

La gale des oreilles est une affection fréquente chez les chats, et elle fait l’objet de nombreuses consultations chez les vétérinaires. Afin de mieux protéger votre chat contre les problèmes qu’il peut rencontrer au quotidien, pensez à souscrire à une assurance santé chat dès son plus jeune âge.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser