Éducation du chaton : 7 règles à lui apprendre pour une parfaite cohabitation

Par Carrefour Assurance | 20 Mai 2020

Votre chaton est si adorable que vous laisseriez bien passer toutes ses petites bêtises. Mais vous vous êtes fait une raison : il va falloir l’éduquer. Ne pas griffer, apprendre la propreté, laisser les plantes en paix… Autant de principes essentiels qu’il va falloir lui inculquer. Faisons le point sur les 7 règles primordiales dans l’éducation d’un chaton

1. Les griffes et les crocs : c’est non !

Les jeunes chats adorent attraper les doigts, les mordiller, ou encore sauter sur vos pieds la nuit, toutes griffes dehors. C’est un instinct qu’il faut rapidement leur faire perdre, avant que cela devienne une habitude. Comment procéder ? Dès que votre petite furie mord ou griffe, criez un “non” retentissant, et cessez toute activité avec elle si vous étiez en train de jouer. Vous pouvez également l’attraper par la peau du cou en lui disant “non”. Rassurez-vous, cela ne lui fera pas mal, les chattes attrapent leurs petits de cette manière.

Câlin chaton

 

2. Le délicat apprentissage du nom 

Une première règle pour vous faciliter la vie : choisissez un nom simple pour votre chaton. Les félins sont très intelligents, mais il est tout de même recommandé d’opter pour un prénom avec deux ou trois syllabes, plutôt qu’un nom composé et compliqué. 
Ensuite, l’apprentissage de son prénom passe par une première leçon de dressage pour votre chat : munissez-vous de quelques friandises, d’un peu de patience, et tout devrait bien se passer. Voici quelques conseils :

 - Appelez votre chat seulement pour des choses positives : don d’une friandise, caresse, jeux. N'associez pas son prénom à une punition, en l’appelant dès qu’il fait une bêtise. Dans ces cas-là, criez juste “Non”.

 - Au début de l’apprentissage, approchez-vous de lui et répétez son nom. Quand il vous regarde, donnez-lui la friandise. 
Éloignez-vous au fur et à mesure, et dites son nom. Dès que votre chat approche, donnez-lui une friandise et une caresse. 

- Répétez l’opération jusqu’à ce que votre animal vous rejoigne à l’appel de son nom sans qu’il y ait besoin de friandise (cela peut prendre plusieurs jours). 

Il faut également noter que, parfois, les chats ne répondent pas à leur nom. Cela ne veut pas dire qu’ils ne le connaissent pas, mais simplement qu’ils ne veulent pas venir vous voir. Les chats sont ainsi ! Dans de rares cas, des problèmes de surdité peuvent aussi entrer en jeu. 

 

Picto chaton avec maman chat

Bon à savoir

Lorsque vous adoptez un bébé chat, il est généralement sevré, et a reçu ses premiers apprentissages de la part de sa mère. Celle-ci lui apprend la propreté, mais aussi à contrôler l’intensité de ses morsures quand il joue. Elle est sa première éducatrice. Quand des chatons sont adoptés trop tôt (avant qu’ils aient au moins 8 semaines), ils n’ont pas acquis les premières bases de leur éducation, et la suite peut être plus compliquée. 


3. Les pièces interdites 

Certaines pièces d’une maison ou d’un appartement sont dangereuses pour les chats, notamment la cuisine et ses couteaux, fours, et autres outils meurtriers. C’est pour cela qu’il faut, dès son plus jeune âge, apprendre à votre compagnon à ne pas s’y rendre. Comment faire ? Dire non n’est pas la bonne technique. Il pensera que c’est un jeu, et que vous ne voulez pas y jouer. Punir votre chat systématiquement ne fonctionnera pas non plus, car il ne comprendra pas ce qu’il fait de mal. En réalité, cet apprentissage vous demandera d’être aussi rusé et malin qu’un félin. En effet, vous ne pouvez pas interdire une pièce à votre animal contre sa volonté. Un chat est rapide, souple, patient. C’est un chasseur, et, s’il veut entrer quelque part, il entrera. Vous devez donc faire en sorte que votre matou ne souhaite pas se rendre dans la cuisine. Pour cela, vous pouvez disposer du répulsif dans la pièce, dès l’arrivée de votre chat chez vous. En particulier, les félins n’aiment pas le vinaigre blanc. Mettez-en dans un pulvérisateur, et aspergez une dose quotidiennement dans votre cuisine. Un pot-pourri avec des agrumes peut également faire l’affaire. Mais attention, n’utilisez que des zestes. Les huiles essentielles peuvent être dangereuses.  

 

4. L’art de la propreté 

Choisissez un bac à litière adapté

Accueillir un chaton chez soi est toujours une joie. Mais, pour qu’elle perdure, mieux vaut lui apprendre rapidement la propreté. C’est la condition première pour une cohabitation réussie. Rassurez-vous : normalement, les chats sont naturellement attirés par la litière pour y faire leurs besoins. En effet, ils préfèrent se soulager dans le sable et dans un coin tranquille que sur le tapis du salon devant toute la famille. 
Choisissez une litière spacieuse, installez-la dans un endroit calme, à l’écart de sa gamelle et de son coussin. Dans le bac, placez une couche d’au moins 5 cm de litière. Enfin, pour que votre chaton s’y rende volontiers, nettoyez-la : quotidiennement à l’aide d’une pelle pour enlever les besoins du jour. Puis, une fois par semaine, videz-la entièrement, et désinfectez-la à la javel. Les chats aiment les endroits propres. 

 

5. L’importance de la sociabilisation du chaton 

La meilleure période pour sociabiliser votre félin préféré, c’est quand il est petit. N’hésitez donc pas à présenter votre chaton à vos amis, votre famille, et à lui donner des friandises après qu’il a été caressé par de nombreuses mains. De même, pour les autres animaux : si c’est possible, mettez en relation votre petit félin et d’autres chats et chiens. Mais attention, présentez à votre matou des animaux sociables et doux, sinon la rencontre pourrait mal se passer, et votre chat gardera un mauvais souvenir des autres animaux. 

 

6. Jeux de mains, jeux de vilains : privilégiez les jouets

Jouer avec votre chat est un plaisir pour vous, mais il faut lui apprendre à ne pas jouer avec vos mains ! Sinon, il va prendre l’habitude de griffer et mordre toutes celles qu’il voit passer, en pensant que c’est un jeu. Comment mettre en place cette interdiction ? C’est simple, dès qu’il agrippe vos mains, cessez immédiatement le jeu, et dites “non”. Vous devez également le stimuler autrement, avec des jouets. En voici quelques-uns qui plaisent bien aux jeunes félins : 

Jouet chat

- Un bâton avec un jouet au bout (sous forme de souris, insecte, plume)

- de petites balles, en liège notamment

- des jouets en peluche 

 

7. La cohabitation avec les plantes

Comme pour l’interdiction d’une pièce, pour empêcher votre chaton de s’attaquer aux plantes, il va falloir ruser plutôt que de se lancer dans un réel apprentissage. Plusieurs techniques sont possibles : 

- Aspergez vos plantes de répulsif. 

- Recouvrez la terre d’aluminium, ou plantez des petits bambous autour de la plante, pour que le chat ne puisse pas y accéder. 

- Même si vous pensez que votre félin ne peut pas toucher vos végétaux, assurez-vous que vous ne possédez pas de plantes toxiques pour lui. 

 

Protégez votre chaton tout au long de sa vie 

Un jour, votre chaton deviendra un vieux matou grognon, et vous l’aimerez toujours autant, sinon plus ! Pour être toujours là en cas de problème, souscrire à une assurance santé chat est une solution idéale. Qu’il soit petit ou vieux, vous n’aurez jamais à hésiter avant d’aller le faire soigner en cas de souci de santé. Carrefour Assurance propose une assurance santé chien chat pour garantir le meilleur suivi médical possible à votre animal, tout au long de sa vie. 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser