Noël : les dangers à éviter pour mon chat

Par Carrefour Assurance | 14 Octobre 2020

Voici venue l’heure de Noël, ses guirlandes de houx, ses paquets cadeaux emmaillotés dans d’innombrables ficelles, son sapin surchargé… autant de réjouissances qui peuvent représenter un véritable danger pour votre chat. Prenez les devants pour que les fêtes de fin d’année ne se finissent pas aux urgences vétérinaires. Découvrez nos conseils pour éviter les dangers de Noël et passer des fêtes inoubliables. 

Écartez les plantes toxiques pour les chats

Le premier danger de Noël pour votre chat, ce sont les plantes. Même si elles sont du plus bel effet dans votre logement, elles peuvent faire de gros dégâts chez votre animal de compagnie en cas d’ingestion. Plusieurs plantes de saison sont toxiques pour les chats :

Câlin chaton

- le gui : les petits bouquets de gui sont de tradition en fin d’année, mais ils sont très dangereux pour nos compagnons à quatre pattes. Si votre chat en mange, il peut souffrir de plusieurs symptômes nerveux et cardiaques : pertes d’équilibre, hypotension, etc. Si vous observez un de ces signes, conduisez votre animal chez votre vétérinaire au plus vite.

- le houx : très utilisé pour décorer les maisons, le houx – et surtout ses baies – est toxique pour les chats. S’ils en avalent, ils subissent des diarrhées, des vomissements, et même un coma en cas de grande quantité ingérée. Dans ce genre de situation, mieux vaut avoir pensé à une assurance santé chat pour limiter les grosses dépenses vétérinaires au moment des fêtes, déjà très coûteuses.

- l’if : utilisé dans les couronnes de Noël ou en chemin de table, l’if est la plante à bannir de votre foyer si vous avez un chat. Elle est mortelle en cas d’ingestion par votre petit félin. Une dizaine de grammes mangés peuvent suffire à intoxiquer très gravement un animal.

 

Picto chat Noel

L’astuce en plus

Si votre chat est timide, assister à l’arrivée de tous vos proches pour le repas de Noël peut représenter un véritable stress. Agitation en cuisine, conversations bruyantes… tout cela peut faire peur à votre petit félin. Pour lui éviter cette angoisse, aménagez-lui un cocon douillet. Cela peut être sous un meuble avec des couvertures, dans un carton, ou encore dans une niche. Aspergez un peu de Feliway pour rendre le coin encore plus confortable et rassurant.


Éviter certains aliments, véritables dangers de Noël 

La table de Noël est bien garnie, mais attention à ce que votre chat ne se serve pas ! Certains aliments peuvent entraîner de graves intoxications. Par exemple, veillez à ce que votre animal n’avale pas de chocolat. Cet aliment peut entraîner des troubles alimentaires tels que des crampes très violentes, des diarrhées et des vomissements. Même punition pour l’oignon, l’ail, le café, la charcuterie, etc. 

Moins dangereux, mais tout aussi déconseillés, les restes de vos repas de Noël ne doivent pas tomber entre les pattes de votre petit félin. Les dindes trop grasses, les plats en sauces trop caloriques, les desserts trop sucrés ne sont pas adaptés pour les chats. Ils peuvent provoquer des problèmes digestifs, voire des soucis à plus long terme comme de l’obésité, en cas de consommation régulière.  

Repas de Noel

À la place, pourquoi ne pas lui donner des friandises adaptées pour les chats ? Vous en trouverez dans les animaleries et chez votre vétérinaire. Si vous avez le courage, après avoir concocté le repas de vos invités, vous pouvez aussi vous lancer dans une recette maison de repas pour chats. Votre petit félin appréciera l’attention, et il ne risquera pas de s’empoisonner !

 

Concevez un sapin de Noël “cat-proof” 

Aussi beau soit-il, votre sapin représente un immense danger de Noël pour votre chat. Grimpeur né, il ne pourra pas s'empêcher de vouloir l’escalader, quitte à faire tomber votre arbre de Noël. Joueur, il voudra griffer et grignoter les guirlandes, au risque de s’étouffer. Chasseur, il tentera de décrocher ces agaçantes petites boules qui le narguent du haut de leur branche, quitte à les casser et à se faire mal aux pattes sur les débris. Curieux, il essaiera de goûter à l’eau du support de votre sapin, même si elle est toxique pour lui.

C’est pourquoi vous devez mettre en place plusieurs mesures préventives pour protéger votre chat – et votre sapin :

- Faites en sorte que l’arbre soit solidement fixé : un pied plutôt lourd, et éventuellement une corde pour l’attacher à un mur à mi-hauteur.

- Essayez de mettre les guirlandes plutôt en hauteur, et fixez-les bien aux branches (avec un peu de ficelle par exemple). Ne laissez pas le fil des guirlandes électriques pendouiller, afin que votre chat ne s’y accroche pas.

- Optez pour des décorations de Noël en bois ou en plastique épais : les boules en verre représentent un grand danger de Noël, en cas de casse.

- Mettez un cache ou barrez l’accès à l’eau du support du sapin : elle est très toxique pour votre animal. De même, nettoyez régulièrement les aiguilles tombées, pour que votre chat n’en mange pas. 

 

Créez des emballages cadeaux sans danger pour votre animal 

Vous le savez : les chats vouent une passion aux ficelles. Ce hobby si mignon peut toutefois se transformer en danger de Noël si votre animal est laissé sans surveillance. En jouant avec la ficelle des emballages cadeaux laissés sous le sapin, il peut les ingérer accidentellement. Cela peut alors entraîner une occlusion intestinale qui ne se soigne qu’avec une intervention chirurgicale. Pour éviter cette épreuve, limitez l’usage des rubans et autres ficelles sur vos paquets cadeaux.

De même, lors de l’ouverture des cadeaux, veillez à écarter votre animal de compagnie. Si les jouets offerts aux enfants comportent des petites pièces, votre chat peut tenter de les grignoter, et les avaler par accident. Un véritable danger de Noël. C’est peut-être le bon moment pour lui donner le cadeau que vous lui avez préparé, pour le distraire !
 

 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser