Comportement du chat mourant : quels sont les signes annonciateurs ?

Comportement du chat mourant
Par Carrefour Assurance | 04 Mai 2021

Votre compagnon n’est malheureusement pas éternel. Même si vous avez du mal à accepter l’idée qu’il vous quitte un jour, vous devez rester en alerte pour déceler les signes qui ne trompent pas. Vous pourrez ainsi l’accompagner au mieux dans cette dernière étape. 

Les signes qui montrent que votre chat est en fin de vie

Lorsqu’un chat vit ses derniers instants, son comportement change. Ses habitudes se modifient progressivement, tout comme sa personnalité. Panorama des éléments annonciateurs d’un départ proche

 

Picto chat 15 ans

Bon à savoir

L’espérance de vie moyenne d’un chat est de 15 ans. Selon sa race, son sexe et son mode de vie, il peut parfois vivre jusqu’à 20 ans.


Il ne se déplace plus

Votre animal a des difficultés à se lever et il ne peut plus sauter sur le canapé ou sur un meuble ? Le moindre déplacement le fait souffrir ? Un chat âgé qui commence à avoir du mal à se déplacer : c’est un premier comportement du chat mourant. 

Il reste dans son coin

Restez vigilant face aux maladies infectueuses

Lorsque le chat sent qu’il est mourant, il s’isole par instinct. Cependant, rassurez-vous, l’isolement d’un animal n’est pas toujours signe qu’il vit ses derniers moments : un chat qui aime la solitude, c’est plutôt courant. C’est, en revanche, le changement de comportement soudain qui doit vous inquiéter. 

Il ne se lave plus

Vous l’avez constaté par vous-même : le chat est un animal très propre, qui fait sa toilette quotidiennement, et souvent plusieurs fois par jour. Alors, s’il cesse l’une de ses activités préférées, c’est que quelque chose ne va pas. 

Il ne se nourrit plus

Le fait de ne plus manger révèle souvent un problème de santé chez l’animal. Parfois, c’est simplement un trouble digestif. Mais si votre chat est vieux et s’il cumule plusieurs signes inquiétants, cette perte d’appétit n’est pas à prendre à la légère. 

Il ne fait plus ses besoins dans la litière

Lorsque votre chat vieillit, ses différents organes aussi ! La vessie et les reins commencent à moins bien fonctionner. Votre boule de poils peut avoir du mal à se retenir et à se rendre jusqu’à sa litière pour faire ses besoins. 

Il dort énormément

Un chat qui dort beaucoup, cela n’a rien d’alarmant en soi. Mais, si soudainement, ses périodes de repos se font plus nombreuses et qu’il a toujours l’air très fatigué, restez en alerte. Ce besoin de sommeil montre peut-être qu’il est en fin de vie.

 

Comment soulager un chat mourant ?

Vous ne pourrez pas empêcher l’inévitable, mais vous avez tout de même un rôle fort à jouer : celui de rassurer votre compagnon et d’apaiser autant que possible ses douleurs. Les signes vitaux (rythme cardiaque, température corporelle, etc.) ont tendance à ralentir ou baisser avec le temps et des maladies peuvent apparaître.

 

Avec un traitement selon sa maladie

Si votre chat est malade, faites le point avec votre vétérinaire sur les possibilités qui s’offrent à vous. Les symptômes liés à sa maladie peuvent éventuellement être soulagés par un traitement. Cela permettra à votre animal de ne pas souffrir et de vivre plus sereinement jusqu’à son départ. En revanche, s’il est en détresse et qu’aucun médicament ne peut le soulager, le praticien évoquera certainement avec vous l’euthanasie.

Avec l’euthanasie

C’est une décision qui n’est pas évidente à prendre et qui intervient en derniers recours, lorsque le chat âgé a un état de santé qui se dégrade et/ou est atteint d’une maladie incurable. L’objectif est d’éviter qu’il ne souffre davantage. Rassurez-vous : cet acte est indolore pour votre chat. D’abord, le vétérinaire injecte un anesthésiant pour endormir votre compagnon. Il administre ensuite un second produit, létal cette fois-ci, qui stoppera le cœur et la respiration de votre animal. Pendant l’euthanasie, vous pourrez rester à ses côtés pour l’accompagner et lui faire vos adieux. 

 

Une assurance pour l’accompagner tout au long de sa vie

Pour protéger votre ami à quatre pattes contre tous les aléas du quotidien, une bonne assurance chat est indispensable. Dès son plus jeune âge, pensez à souscrire à une assurance pour chien et chat, pour prendre soin de votre matou, et ce, jusqu’à la fin de sa vie.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser