Comment préparer votre logement à l’arrivée du froid pour votre chat

Votre matou n’aime pas trop le froid. S’il a l’habitude de sortir, il apprécie alors rester à l’intérieur au chaud. Votre logement chauffé et douillet lui conviendra donc parfaitement, à condition d’adopter certains réflexes en prévision des mauvais jours.

 

Tous les chats aiment-ils la chaleur ?

Historiquement il semble que l’ancêtre commun à l’ensemble des chats actuels ait vécu en Egypte et au Proche Orient. Des contrées chaudes ! *

Depuis, les chats ont accompagné les hommes sous tous les climats et latitudes de la planète. Ils se sont donc adaptés aux conditions climatiques en transformant par exemple leur corpulence et leur pelage. Par ailleurs, certaines races ont été créées par les hommes, essentiellement depuis le XIXème siècle, sur des critères esthétiques et de comportement.

Le saviez-vous ? : La plupart des chats sont des Felis silvestris catus ou chats domestiques. Certaines races sont naturelles comme le Siamois ou l’Abyssin, d’autres sont créées par l’homme par sélection, comme le Ragdoll ou le Selkirk Rex. Certaines races peuvent être le résultat de croisements entre chat domestique et chat sauvage, comme le Bengal. Notons tout de même que 95% des chats dans le monde sont des chats domestiques ou chats de gouttière.  

 

La résistance au froid est donc assez distincte d’une race à l’autre. Les cas extrêmes sont le Sphynx, svelte à la peau pratiquement nue, et le Chat des Forêts Norvégiennes, corpulent, massif et doté d’une abondante et épaisse fourrure.

L’âge, l’état de santé, les conditions de vie (accès à l’extérieur ou pas), sont aussi des paramètres qui vont influer sur la capacité de votre chat à plus ou moins bien supporter le froid.

Pas de panique, vous ne devez pas déménager pour le bien de votre chat ni repenser totalement votre intérieur ! Quelques détails simples suffiront pour assurer un confort maximum à votre minet.

 

La température corporelle d’un chat adulte est d’environ 38,5°, supérieure à la nôtre. Il lui faut un environnement chaud pour l’aider à la maintenir.

 

Votre chat cherchera les endroits les plus chauds

La question centrale du chauffage

Votre logement est chauffé à une température d’environ 20° en hiver ? C’est parfait pour votre chat. Inutile de chauffer davantage mais pensez que votre petit félin cherchera à se blottir dans les endroits les plus chauds et confortables pour ses longues siestes.

 

 

 

Alors quelques conseils :

  • permettez-lui d’accéder facilement au dessus des radiateurs, endroit idéal pour s’allonger et profiter de la vie !
  • disposez des tissus moelleux sur un fauteuil, dans son panier, sur un lit, afin qu’il puisse s’y étendre, voire s’y cacher.
  • jouez avec votre chat et brossez-le régulièrement, cela activera sa circulation sanguine et le réchauffera. Et il adore ça !

S’il a l’habitude de sortir, ne l’en empêchez pas en cas de grand froid. Il est très probable qu’il réduise de lui-même la durée de ses promenades et revienne au chaud. Une fois de retour, évitez tout courant d’air, qui risquerait de lui faire prendre froid.

Les seuls cas où vous devrez sans doute augmenter la température de votre logement sont la maladie / convalescence et la mise bas. Dans ces situations, les chats et chatons ont du mal à maintenir leur température corporelle en raison de leur métabolisme fragile. Dans le cas d’une chatte qui met bas et pendant les premiers jours de la vie des chatons, il est recommandé de maintenir une température de 28/30° aux environs du panier.

 

Les chats adorent l’eau courante

Il faut boire !

Le chat est un animal qui ne boit déjà pas beaucoup en temps normal. Dans un foyer chauffé l’hiver, l’air est plus sec et risque de provoquer une déshydratation chez votre chat si vous n’êtes pas vigilant.

Votre petit félin doit boire entre 55 et 70 millilitres d’eau par kilo et par jour. Par exemple un chat de 6 kilos doit boire entre 330 et 420 ml par jour. C’est important car les conséquences peuvent être graves : apathie,  problèmes dermatologiques, problèmes urinaires…

Pensez à mettre à sa disposition de l’eau fraîche en permanence. Et laissez-le boire au robinet parfois. Les chats adorent l’eau courante !

 

N’oubliez pas les puces !

Elles, ne vous oublient pas ! Pondus plusieurs mois avant l’hiver, les œufs tombés à terre se sont transformés  en larves qui attendent patiemment le retour des conditions idéales pour achever leur développement et se nourrir du sang de votre chat : la chaleur et une bonne hygrométrie.

Donc pas de surchauffe et deux mesures de prévention indispensables. Tout d’abord protégez votre chat (tous s’ils sont plusieurs) avec un produit antiparasitaire indiqué par votre vétérinaire. Ensuite faites régulièrement un ménage en vous occupant particulièrement des cachettes des larves : tapis, moquettes, parquets, plinthes…

 

13,5 millions de chats cohabitent avec nous en France ! Un record et surtout un chiffre qui continue à croître. C’est notre animal préféré et nous sommes prêts à tout pour leur santé et leur bien-être.  Carrefour Assurance le sait et propose des solutions de protection conçues spécialement pour chiens et chats. La sérénité assurée pour chaque membre de la « famille » !

 

Source : http://vetopsy.fr/histoire/domestication-chat.php
Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok