Le sevrage du chaton : tout savoir sur cette première étape de la vie

sevrage du chaton
Par Carrefour Assurance | 10 Juin 2021

Le sevrage est une grande étape de la vie de votre chaton ! Il marque le début du détachement maternel et de son indépendance. Toutefois, cette période est très sérieuse et, si elle est mal réalisée, elle peut avoir des conséquences importantes sur la santé de votre chaton ainsi que sur son comportement futur. Découvrez comment réussir le sevrage de votre chaton !

Quand débuter le sevrage d’un chaton ? 

Le sevrage du chaton est le passage d’une alimentation liquide (le lait) à une alimentation solide (croquettes ou pâtées). Il est essentiel que ce passage soit progressif. Il commence généralement vers la 4e semaine de vie du chaton pour s’achever vers sa 8e semaine. C’est d’ailleurs à partir de ce moment que le chaton peut légalement être adopté. 

Gamelle chat

 

Comment réaliser le sevrage de mon chaton ? 

Le secret d’un sevrage réussi est qu’il doit être progressif et réalisé avec un aliment solide adapté !

 

Les différentes étapes du sevrage 

Si vous devez sevrer votre chaton, vous pouvez être dans deux situations différentes : 

  • Votre chaton vit avec sa mère et sa fratrie. 
  • Votre chaton est orphelin

À partir de sa 4e semaine de vie, le chaton devient curieux, et il observe les comportements de sa mère. Il s’intéresse alors généralement spontanément à sa gamelle ! Ainsi, dès cette période, vous pouvez commencer à lui proposer de la nourriture solide systématiquement diluée dans de l’eau ou dans du lait. Cette nourriture doit être disposée dans un bol ou une assiette peu profonde de manière à ce qu’elle soit bien accessible et non dangereuse pour les chatons. Si les chatons ne s’intéressent pas beaucoup aux aliments solides au début, leur mère va progressivement les repousser et les inciter à s’y intéresser. 

Si votre chaton est orphelin et que son sevrage ne dépend que de vous, vous pouvez également lui laisser à disposition un bol d’aliment solide dilué avec du lait maternisé à partir de sa 4e semaine de vie. Comment savoir si votre chaton est prêt à entamer son processus de sevrage ? En plus de son âge, les premiers mordillements sur la tétine indiquent que vous pouvez commencer son sevrage. Lorsque vous entamez ce processus de sevrage, proposez le nouvel aliment solide dilué avant chaque tétée. Progressivement, vous allez devoir réduire les biberons et inciter vous-même votre chaton à consommer le nouvel aliment. 

Que votre chaton soit orphelin ou que vous assistiez la chatte dans le sevrage du chaton, vous allez progressivement arrêter d’humidifier l’aliment solide proposé. 

En général, le processus de sevrage prend de deux ou trois semaines. Dans tous les cas, il doit être très progressif. 

 

Picto chaton 2mois

Bon à savoir 

Si votre chaton sait manger tout seul et qu’il ne dépend plus de sa mère pour se nourrir, cela ne veut pas dire qu’il est autonome ! Il est important de le laisser encore avec sa mère si vous en avez la possibilité. En effet, si la chatte n’a plus de rôle nourricier, elle garde un rôle éducatif très important pour le chaton. Le chaton doit idéalement rester avec sa mère et sa fratrie jusqu’à ses deux mois ou plus tard si cela est possible.


Une alimentation de qualité pour chaton 

Lors du sevrage de votre chaton, vous devez lui proposer un aliment solide spécialement conçu pour couvrir les besoins d’un jeune chat en croissance. Ces derniers sont différents des besoins d’un chat adulte ou encore, d’un chat âgé. Vous pouvez utiliser des aliments industriels spécialement pensés pour les chatons. Il est important de choisir des croquettes de bonne qualité. Ces dernières doivent permettre d’apporter : 

- Des calories en quantité suffisante. Le chaton en pleine croissance a des besoins caloriques très importants. Ces derniers peuvent être deux fois plus importants que pour un chat adulte. 

- Des minéraux comme le phosphore ou le calcium. Ils sont essentiels pour le bon développement du squelette de votre animal de compagnie. 

- Des protéines animales de qualité. Les chats étant des animaux carnivores, ils doivent impérativement consommer des protéines animales. De plus, certains acides aminés essentiels pour la santé du chat sont exclusivement contenus dans la viande.

- Des acides gras essentiels. Le chaton doit consommer des acides gras essentiels comme les oméga-3. Ils contribuent par exemple à renforcer le système immunitaire du chaton. 

- Des vitamines A, B, C et D. 

En plus d’être riches en énergie, les croquettes pour chaton présentent aussi l’avantage d’être de petite taille et faciles à digérer

Lorsque vous adoptez un chaton, après l’âge de deux mois, son sevrage est normalement réalisé. Il est toutefois conseillé de poursuivre avec l’alimentation pour chaton qu’il a reçu durant son sevrage chez son éleveur. Si cette nourriture ne vous semble pas optimale, vous devez réaliser une transition alimentaire progressive pour que votre chaton n’ait pas de problèmes digestifs. 

 

L’astuce en plus 

Comment éviter que les chatons consomment la nourriture solide proposée à la mère ? Vous ne pouvez pas exclure cette possibilité. Il est alors conseillé de donner à la chatte les mêmes aliments que ceux souhaités pour les chatons au sevrage. Ces aliments profitent également à la chatte qui a des besoins énergétiques plus importants qu’habituellement, après sa grossesse.

 

La fréquence de distribution de nourriture 

Un chaton a besoin de nourriture à volonté ! À partir de ses 4 semaines d’âge, vous devez donc laisser à disposition toute la journée une gamelle avec le nouvel aliment solide. 

 

Quelles différences entre un chaton nourri au lait maternel et un chaton nourri au lait artificiel ? 

Le sevrage d’un chaton nourri au lait maternel ou au lait artificiel doit suivre le même processus. La principale différence dans le cas d’un chaton nourri au lait artificiel est que vous allez être responsable à 100 % de son sevrage. La chatte n’est pas là pour vous aider et pour inciter son chaton à s’intéresser à l’aliment solide !  

Chaton boit le lait

Faut-il vacciner un chaton sevré ? 

La vaccination est essentielle pour la santé de votre chaton et de votre futur chat ! Il est vivement conseillé de vacciner votre chaton contre le typhus, la leucose, le coryza et la rage. Cette vaccination se déroule à partir de l’âge de 6 ou 8 semaines. À cet âge, votre petit chat commence donc à être sevré. Plus tôt, la vaccination est inutile, car l’animal a un système immunitaire trop peu mature et il ne peut alors pas fabriquer ses propres anticorps. De plus, les anticorps d’origine maternelle, permis par l’ingestion du lait, inhibent le vaccin et protègent naturellement le chaton. 

Pour mieux le protéger, ayez également le réflexe de suivre l’évolution du poids de votre chaton au sevrage. Celui-ci ne doit pas perdre de poids ! Si vous suspectez un problème de santé, n’hésitez pas à emmener votre chaton chez votre vétérinaire

Enfin, pour protéger votre chaton pour les années à venir, vous pouvez souscrire à une assurance santé chat qui vous permet d’assurer plus sereinement sa santé en prenant en charge une partie de ses frais vétérinaires. 

 

Quelle éducation pour un chaton au sevrage ? 

Durant le sevrage, votre chaton doit être laissé en contact avec sa mère. En effet, c’est une période où le chaton s’éveille et apprend de sa maman. Pour le chaton orphelin, il est important de lui présenter d’autres individus de son espèce durant cette période clé de son développement. Vous pouvez manipuler le chaton et le caresser tous les jours afin qu’il s’habitue au contact de l’humain. 

Par ailleurs, la chatte apprend à ses petits les autocontrôles durant ces premiers mois de vie. Si votre chaton est orphelin, vous devez stopper ses comportements débordants (griffures ou mordillements par exemple). 

Enfin, profitez de la curiosité de votre chaton à cette période pour lui faire découvrir différentes situations, toujours en présence de sa mère. 

 

Comment savoir si mon chaton est sevré ? 

Commencez par évaluer son âge ! Observez ses dents et ses comportements. Votre chaton est probablement sevré s’il a vécu plus de deux mois avec sa mère et qu’il a des dents. Il sait alors normalement se nourrir seul d’aliment solide et il va naturellement boire à sa gamelle d’eau ! S’il n’est pas sevré, vous devez alors alimenter votre chaton avec un lait artificiel

 

Quelles sont les conséquences d’un sevrage trop précoce ? 

Un sevrage trop précoce ou radical est à proscrire. Celui-ci peut avoir des répercussions sur la santé et le comportement du chaton devenu adulte. 

En effet, le lait maternel joue un rôle fondamental pour répondre aux besoins du chaton. Il est difficile de combler ses besoins de manière identique avec de l’aliment industriel donné trop tôt. Par ailleurs, il n’est pas rare qu’un chaton sevré trop tôt manifeste des problèmes de comportement comme la peur, l’agressivité, la timidité ou encore, un manque d’adaptabilité à différentes situations. 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser