Santé des séniors : comment bien choisir son assurance santé

Santé des séniors
Par Carrefour Assurance | Publié le 19 Décembre 2022 | Modifié le 21 Novembre 2023

Vous allez bientôt prendre votre retraite et vous vous posez des questions sur votre santé. Devez-vous conserver votre mutuelle actuelle ? Est-il préférable de la changer ? Quel est le budget à prévoir ? Comment anticiper vos dépenses de santé à venir qui vont certainement augmenter avec l’âge ? Rassurez-vous, il existe d’ores et déjà des assurances adaptées aux besoins des séniors et à leur budget. 

Quel est l’âge de la retraite ?

Pour bien préparer votre retraite, il est nécessaire de vous en préoccuper suffisamment tôt pour que cette transition se passe le plus sereinement possible. Sachez que l’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans

Prévoyez de faire le point, au moins un an avant, sur le montant de votre future retraite et les dépenses à venir pour bien établir votre budget en matière de santé, un des pôles à ne pas négliger. 

 

La dépendance, il faut aussi y penser

Prendre de l’âge demande de s’intéresser à des sujets délicats comme la dépendance. À 62 ans, vos besoins en matière de santé ne sont sans doute pas les mêmes que quand vous aurez 80 ans. 

La dépendance est la perte d’autonomie de la personne physique ou mentale. Cela veut dire que cette dernière a besoin d’être aidée pour les actes de la vie courante.

Ce sujet peut vous sembler difficile à prévoir, mais il est essentiel d’envisager une couverture de santé adaptée à vos besoins de sénior, qui vont inexorablement augmenter avec le temps. 

 

Pourquoi une assurance santé pour les séniors ?

Votre mutuelle actuelle vous rembourse sans doute des soins devenus obsolètes comme la pédiatrie ou l’orthodontie. Alors pourquoi ne pas cibler vos remboursements dans des soins vraiment utiles pour vous ? L’assurance santé sénior est la complémentaire santé destinée aux personnes de plus de 60 ans. Elle s’adapte à vos nouveaux besoins spécifiques en matière de santé. 

 

Tablette en HEPAD

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance santé sénior ?

Vous n’avez aucune obligation à prendre une assurance sénior. Vous pouvez conserver votre mutuelle d’entreprise. Toutefois, les cotisations seront plus élevées car, une fois à la retraite, votre ancien employeur n’aura plus à payer sa part. Vous aurez des cotisations plus importantes pour un remboursement non adapté à votre nouvelle tranche de vie.

Être à la retraite signifie pour beaucoup une baisse de revenus. Autant prévenir les risques et prendre une assurance santé qui rembourse ce dont vous avez besoin. 

 

L’assurance santé sénior, ça coûte combien ?

En moyenne, si vous avez entre 66 et 75 ans, une assurance santé vous reviendra à 1 490 € par an, soit 124 € par mois (source : lecomparateurassurance.com). Et elle augmentera en fonction de votre âge et des risques de santé associés. 

L’assurance maladie sénior vous donne une tranquillité d’esprit et financière puisque vous êtes couvert pour les risques éventuels, liés à votre âge

 

Les différents contrats suivant vos besoins

De manière générale, les assurances séniors vont vous garantir sur ce type de dépenses

  • Soins dentaires avec la pose de prothèses,
  • Soins auditifs avec la pose d’appareils et l’entretien,
  • Soins de vue avec les verres progressifs et la chirurgie de l’oeil,
  • Soins courants avec les dépassements d’honoraires pour les consultations médicales et les examens,
  • Hospitalisation avec une meilleure prise en charge,
  • Médecine douce avec les soins en ostéopathie et acupuncture,
  • Cures thermales.

 

À savoir

- Carrefour Assurance propose cinq formules adaptées à vos besoins, de la plus simple à la plus évoluée, pour vous fournir la couverture qui vous convient suivant votre budget. 

- Elle vous permet de définir une assurance santé sur mesure avec les meilleures options pour vous. 

- Vous aurez droit à des services de consultation 7j/7 et 24h/24. 

- Lors de vos hospitalisations ou en cas d’accident, vous bénéficiez d’une assistance quotidienne quelle que soit la formule choisie.

Par exemple, pour des appareils auditifs à 950 €, l’assurance maladie ne remboursera que 240 €. L’assurance santé Carrefour prend en charge cette dépense à 100 %. Donc, vous n’aurez rien à payer. 

 

Les critères des assureurs

Plus vous prenez de l’âge, plus vous devenez une personne à risque en termes de soin. Aussi, certains assureurs vont vous demander un questionnaire médical afin de cerner votre profil et votre état de santé avant toute souscription. Suivant les réponses à ce questionnaire, l’assureur peut accepter ou non votre adhésion. 

Certains assureurs imposent un délai de carence. Si vous avez un problème de santé et souhaitez être pris en charge de suite, vous devrez attendre un certain temps avant que cela ne soit possible. Souvent, les assurances mettent en place un délai de carence allant de 3 à 6 mois. Veillez à ce critère quand vous choisissez votre assurance santé.

Dans certains contrats, des assureurs ajouteront une limite d’âge. Passé cet âge, vous ne serez plus couvert par l’assurance. 

Enfin, les assureurs pratiquent les exclusions de garantie. Certaines prestations ne seront pas prises en charge et seront stipulées dans le contrat. Renseignez-vous pour éviter toute mauvaise surprise.

 

Picto senior

 

Pensez-y !

Souscrire à une assurance santé sénior ne signifie pas non plus que vous devez absolument cocher toutes les cases pour prévoir tous les risques. Prenez le temps d’évaluer vos soins futurs et ce qui vous semble le plus important pour vous. 


Comment bien choisir son assurance sénior ?

Pour que votre choix d’assurance sénior soit serein et durable, évaluez tout d’abord les prestations qui vous sont nécessaires. Si, par exemple, vous souffrez d’arthrose, vous devrez être couvert en priorité sur les consultations avec les médecins spécialistes, la médecine douce et l’hospitalisation pour une éventuelle pose de prothèse.

Ensuite, vous pouvez vous intéresser aux critères suivants :

  • Le prix : les séniors étant considérés comme population à risque, les prestations peuvent être élevées. 
  • Le taux de remboursement et les plafonds annuels. Assurez-vous que les remboursements couvrent vos dépenses à 100 % et vérifiez les plafonnements. Une mutuelle qui plafonne les soins dentaires à 300 euros sur l’année ne présente pas de grand intérêt.

En résumé, faites-vous aider par des comparateurs d’assurances, demandez des devis et vérifiez tous les détails ! 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser