Assurance dentaire : ce qu’il faut savoir avant de souscrire

Assurance dentaire
Par Carrefour Assurance | 11 Janvier 2023

Vous avez déjà probablement souffert d’un problème dentaire qui vous empêchait de manger correctement ou provoquait de fortes douleurs ? Qu’il s’agisse d’une simple carie ou de la pose d’une prothèse, prendre soin de votre santé bucco-dentaire tout au long de votre vie est important. Néanmoins, si vous hésitez à consulter un dentiste, c’est peut-être parce que vous savez que les frais dentaires sont généralement mal remboursés par l’Assurance maladie. Heureusement, vous pouvez souscrire à une assurance santé dentaire en complément, afin d’obtenir une meilleure prise en charge de vos soins. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement d’une assurance dentaire

Avez-vous besoin d’une assurance santé personnelle pour bénéficier d’une assurance dentaire ?

Les remboursements des frais dentaires en France sont complexes. Dans la pratique, l’Assurance maladie rembourse les consultations chez le dentiste à 70 %, sur la base du tarif conventionnel. Les soins dentaires, les prothèses et les traitements d'orthodontie sont également remboursés, mais sont soumis à des tarifs particuliers.

 

Les soins dentaires tels qu’un détartrage ou un traitement de carie sont pris en charge à 70 %, de même que les prothèses dentaires (sous certaines conditions et sur la base de tarifs dits “de responsabilité”, qui sont très souvent inférieurs au coût réel). 

Dans la plupart des cas, un reste à charge est dû, en particulier si des dépassements d’honoraires sont appliqués par le dentiste ou le stomatologue. Pour cela, il est plus prudent de souscrire à une assurance santé personnelle, qui correspond à une mutuelle ou une complémentaire santé, avec des garanties renforcées sur le pôle dentaire. 

 

Picto assurance dentaire

Vos frais dentaires remboursés grâce à l’assurance santé de Carrefour Assurance

Une consultation chez le dentiste s’impose ? L’assurance santé de Carrefour Assurance offre une garantie pour les soins dentaires en formule Budget, Confort, Confort + ou Excellence. Elle prend en charge les honoraires des soins dentaires, prothèses, inlay-core et d’orthodontie remboursés par la Sécurité sociale.


Comment savoir si vous avez besoin d’une assurance dentaire ?

Même si vous faites attention à votre santé bucco-dentaire, vous n’êtes pas à l’abri de recevoir un jour des soins. Par ailleurs, il est recommandé de rendre visite à un dentiste au moins une fois par an, afin de vous assurer que tout est en ordre. 

Avoir une bonne assurance dentaire est important, quel que soit l’âge, mais plus encore si vous avez des problèmes réguliers ou devez vous faire poser une couronne, une prothèse ou un implant. 

En ce qui concerne la santé bucco-dentaire, en particulier, il vaut mieux prévenir que guérir et ne pas attendre de trop souffrir pour consulter. De plus, si vous n’êtes pas couvert par une assurance dentaire, vous risquez de vous retrouver avec d’importantes sommes à régler de votre poche. 

 

Quand commence la couverture de vos frais dentaires après souscription de votre assurance ?

Il s’agit là d’un point à considérer lorsque vous choisirez votre mutuelle dentaire : le délai de carence, correspondant à une durée plus ou moins variable durant laquelle les garanties du contrat ne sont pas effectives. 

Si vous devez recevoir des soins dentaires impliquant des dépenses importantes, n’attendez pas le dernier moment pour souscrire à une couverture adaptée. En effet, certains contrats prévoient un délai de carence pour les soins les plus coûteux, dont font partie les soins dentaires. Il peut s’étendre à plusieurs mois, d’où l’importance de bien anticiper ces soins et votre souscription (source Notre temps). 

 

Quels sont les remboursements possibles en cas de perte ou de casse d’un appareil dentaire ?

Servez vous de la calculatrice scientifique de votre Iphone

Étant donné le coût important que peut représenter un appareil dentaire, il vaut mieux être prudent et éviter à tout prix de le perdre ou de le casser. Néanmoins, personne n’est à l’abri d’un accident. Si votre enfant porte un appareil dentaire, par exemple, il peut très bien l’égarer ou le briser lorsqu’il est à l’école ou quand il fait du sport. 

Heureusement, sachez que vous pouvez être couvert pour ce type d’accident. L’assurance scolaire et extrascolaire de Carrefour Assurance, notamment, prévoit une prise en charge à hauteur de 500 €/sinistre pour un appareil d’orthodontie perdu ou brisé. 

 

Quels sont les remboursements possibles pour un implant dentaire ?

Les prix des implants dentaires sont libres et varient, mais en moyenne, un implant peut coûter plusieurs milliers d’euros, d’autant plus que la pose n'est pas remboursée par l'Assurance maladie.

Une mutuelle ou assurance dentaire peut rembourser le reste à charge des couronnes placées sur les implants. Pour ce qui est de l'implant lui-même, la prise en charge dépend du type de contrat souscrit et du montant de remboursement fixé. 

 

Comment obtenir un remboursement de vos frais dentaires ?

Dans le cadre d’une simple consultation chez le dentiste ou de soins dentaires courants, tels que le traitement d’une carie, par exemple, le remboursement se fait automatiquement. Vous présentez votre carte vitale lors de la visite, puis l’Assurance maladie et votre assurance complémentaire se chargent de vous rembourser leurs parts respectives. 

Pour ce qui est des soins bucco-dentaires plus importants, par exemple la pose d’une prothèse, le dentiste établit un devis mentionnant le traitement proposé et plusieurs options de prises en charge : 

  • Le panier 100 % Santé, qui correspond à une offre de prise en charge totale pour certains soins dentaires (couronnes, bridges, prothèses amovibles), si vous bénéficiez d’un contrat de mutuelle qui le prévoit (contrat responsable). 
  • Le panier aux tarifs maîtrisés, dont les prix sont plafonnés. Selon les conditions de votre contrat de mutuelle, vous pouvez avoir un reste à charge, mais celui-ci est modéré. 
  • Le panier aux tarifs libres, pour lequel le reste à charge peut être plus important pour vous, selon les garanties de votre contrat. 

Vous devez ensuite transmettre ce devis à votre organisme complémentaire pour connaître le montant de votre remboursement. Une fois les soins réalisés et le règlement effectué, vous devez envoyer la facture acquittée à votre assurance ou mutuelle, qui se chargera de vous rembourser. 

 

Quels sont les documents nécessaires pour souscrire à une assurance dentaire ?

Vous avez décidé d’anticiper de futurs soins dentaires et de souscrire dès maintenant à un contrat de mutuelle ou de complémentaire santé ? Voici les principaux renseignements qui vous seront demandés : 

  • Votre numéro de Sécurité sociale, 
  • La caisse ou le régime auquel vous êtes affilié, 
  • Vos coordonnées, 
  • Votre relevé d’identité bancaire. 

 

Existe-t-il d’autres types d’assurances santé dont vous pourriez avoir besoin ?

Si jamais vous n’êtes pas entièrement satisfait de la couverture dont vous disposez pour les soins dentaires, sachez que vous pouvez souscrire à une surcomplémentaire dentaire. Cette formule vous offre un troisième niveau de remboursement et intervient après l’Assurance maladie et la complémentaire santé. 

Elle peut vous convenir si vous souffrez de problèmes dentaires importants impliquant des dépenses élevées et peut couvrir les soins et frais suivants : 

  • L’orthodontie pour les adultes (sachant que l’orthodontie est prise en charge par l’Assurance maladie pour les moins de 16 ans), 
  • La pose de prothèses, couronnes ou implants dentaires, 
  • Les dépassements d’honoraires. 
Partager cet article