Comment bien choisir un flash photo pour son appareil ?

Par Carrefour Assurance | 15 Juin 2020

Pour réussir tous vos clichés même en cas de faible luminosité, le flash est l’accessoire essentiel des amateurs de photographie. Mais comment bien le choisir ? Sachez d’abord qu’il existe différents types de flashs : cobra, studio ou annulaire, en fonction de votre utilisation. Découvrez tous les critères à prendre en compte pour choisir un flash adapté à votre appareil photo et à votre pratique. 

Apprenez à reconnaître les différents types de flashs 

La plupart de nos appareils photo numériques disposent aujourd’hui d’un flash intégré. Situé le plus souvent au-dessus du système de visée, il permet aux photographes d’obtenir de la lumière lorsqu'elle manque à l’environnement, notamment lors de prises de vue nocturnes. Reste que cette solution intégrée présente quelques inconvénients : on l’accuse notamment de créer un éclairage dur et plat et d’atténuer la température de couleur. C’est pourquoi les amateurs de photographie se tournent vers des systèmes de flash externes. Il en existe trois types, adaptés à des pratiques différentes : 

assurance appareil photo

- Le flash de reportage, également appelé flash cobra, est le plus répandu et le plus apprécié par les photographes amateurs comme professionnels. Il doit son nom à sa forme qui rappelle celle du célèbre serpent ! Il dispose d’une tête de flash orientable, qui offre la possibilité de jouer avec l’éclairage indirect, où l’on fait rebondir l’éclair du flash sur un mur. De plus, il est relativement compact, et donc facile à transporter. 

- Le flash de studio est un dispositif d'éclairage discontinu de forte puissance. Il se compose d'un générateur, et d'une torche le plus souvent montée sur pied. Il est notamment utilisé pour la photographie en studio, à l’occasion de shootings de mode par exemple.

- Le flash annulaire est un accessoire en forme de bague qui se fixe sur le devant de l'objectif. Il a la particularité de produire des images sans ombres, et de faire ressortir au maximum les textures et les couleurs. C’est pourquoi il est utilisé par les photographes adeptes de macro et de sujets très proches de l’objectif.

 

Choisissez la puissance adaptée à vos besoins 

Lors de votre achat, la puissance du flash est l’un des critères essentiels à prendre en compte. Pour mesurer la puissance d’un flash, les constructeurs fournissent un “nombre guide”. Il représente la distance en mètres à laquelle vous obtiendrez une bonne exposition avec le flash à sa puissance maximale. En règle générale, cette distance est donnée pour une sensibilité de 100 ISO et une ouverture de diaphragme de votre objectif à f/1. 

 

Picto flash photo

 

Bon à savoir

Pour connaître la distance utile maximale à laquelle un sujet peut être photographié, vous devez diviser le nombre-guide par l'ouverture choisie. La formule est la suivante : D (distance) = NG (nombre guide) ÷ f (focale)


Décidez du mode de fonctionnement de votre flash 

Vous devrez également décider si vous souhaitez utiliser votre flash en mode manuel ou en mode automatique, aussi appelé TTL. En mode manuel, il vous faudra régler la puissance de votre éclair en fonction des conditions de prise de vue. Le principal avantage est que vous avez le contrôle total de la lumière ; l’inconvénient est que vous devrez passer du temps pour trouver le bon réglage. En mode TTL, le boîtier et le flash communiquent pour déterminer automatiquement la puissance adéquate pour votre scène. Très pratique lorsque l’on est débutant !

 

Le temps de recyclage

Selon le type de photographie que vous souhaitez réaliser, le temps de recyclage du flash est un paramètre important à prendre en compte. Ce temps correspond à la durée que met le dispositif pour se recharger avant de pouvoir envoyer un nouvel éclair. Il varie en fonction de la puissance utilisée, et il se situe entre 0,1 seconde pour une puissance d’éclair faible, et plusieurs secondes après un éclair envoyé à pleine puissance. Si vous photographiez des sujets mobiles et/ou en mode rafale, privilégiez un temps de recyclage court. À l’inverse, le temps de recyclage importe moins si vous avez le temps de préparer le sujet de votre photo. 

Règle n°1 : prendre en main son matériel

 

Vérifiez la compatibilité du flash avec votre appareil 

Avant d’investir dans un flash, faites particulièrement attention à ce que le modèle que vous choisissez soit compatible avec votre appareil photo. Canon, Nikon, Sony, Pentax, Panasonic, Samsung… Chaque constructeur d’appareils photo numériques propose une gamme de flashs externes cobra. Cela dit, rien ne vous oblige à choisir un accessoire de la même marque. D’autres constructeurs proposent des solutions entièrement compatibles, tel que Sigma qui développe ses flashs en version Sigma, Sony, Nikon, Pentax et Canon. 

 

Préférez un accessoire ergonomique 

Comme avec tout accessoire indispensable à la photographie, vous devrez effectuer de nombreux réglages pour obtenir de jolis clichés. Mieux vaut donc acheter un flash ergonomique avec un large écran LCD rétroéclairé – il doit présenter un maximum d’informations : le mode, la puissance et la valeur du zoom –, mais aussi un nombre suffisant de boutons et de molettes, gages d’une interface plus simple d’utilisation. Les avis des utilisateurs pourront éventuellement vous donner une idée de la facilité d’utilisation du flash. 

 

Définissez un budget 

Bien entendu, le prix du flash fera partie des critères à prendre en compte. Sur le marché, vous pouvez trouver des flashs de reportage allant de 30 à 500 €. Attention, pensez également à intégrer le coût éventuel des piles ou d’un chargeur supplémentaire pour votre flash. 

 

Pensez à assurer votre équipement  

Vous connaissez désormais tous les critères pour choisir un flash adapté à vos besoins ! Mais avez-vous pensé à assurer votre appareil photo contre les vols, la casse et l’oxydation ? Avec son assurance des appareils nomades, Carrefour Assurance prend soin de vos bijoux high-tech.
 

Partager cet article
ASSURANCE DES APPAREILS NOMADES

Protégez les smartphones, ordinateurs portables, appareils photo, les consoles de jeux portables... de votre foyer en un seul contrat contre le vol, la casse et l'oxydation pour 12,90€/mois

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser